JOUR 38 : Le tout pour le tout - CPAC Vote 2019

Photo - CPAC

JOUR 38 : Le tout pour le tout

Un texte de Camille Martel

Les chefs font un dernier sprint, à moins de 48 heures de l’ouverture des bureaux de vote. Chaque parti donne le tout pour le tout et consolide ses gains dans les circonscriptions clés. Toutefois, l’ombre d’un possible gouvernement minoritaire et d’une coalition demeure.

Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

 

Justin Trudeau a débuté son dernier marathon en Ontario, à Whitby, dans la grande région de Toronto.

Le Parti libéral a lancé une nouvelle publicité vendredi, à deux jours des élections, pour dénoncer les coupes prévues par le Parti conservateur.

M. Trudeau a d’ailleurs interpellé les Canadiens là-dessus lors de son allocution de vendredi matin. Il a mis de l’avant sa plateforme, en insistant sur son intention à lutter contre les changements climatiques et à en faire plus pour la classe moyenne.

« C’est un gouvernement qui prend des actions concrètes pour lutter contre les changements climatiques, contrairement aux conservateurs qui promettent d’éliminer le seul vrai plan que le Canada ait jamais eu pour lutter contre les changements climatiques et les Québécois comme tous les Canadiens ont un choix important à faire lundi », a dit le chef libéral.

Adrian Wyld/La Presse Canadienne

 

Andrew Scheer a fait campagne au Nouveau-Brunswick vendredi matin, puis s’est s’envolé pour le Québec, où il a entres autres fait une tournée en Beauce.

Dans une allocution devant ses supporteurs à Fredericton, le chef conservateur a réitérer son argument selon lequel une coalition entre les libéraux et les néo-démocrates allait augmenter le déficit.

Selon lui, les deux plateformes de ces partis misent ensemble feraient en sorte qu’il y aurait une augmentation des impôts pour les contribuables, bien que M. Trudeau et M. Singh ont nié qu’il y en aurait une.

« Avec l’exemple de la TPS, vous payez pour le déficit causé par la coalition qui doit augmenter les impôts. La TPS c’est un exemple. Si c’est pas la TPS, Justin Trudeau doit avoir le courage d’expliquer aux Canadiens exactement quels taxes et impôts il va augmenter pour payer la coalition entre NPD et libéraux », a dit M. Scheer.

Nathan Denette/La Presse Canadienne

 

Jagmeet Singh est retourné dans ses terres à quelques jours du scrutin. Il a fait une tournée sur l’Île de Vancouver vendredi, en commençant par Nanaimo, Port Alberni puis Victoria.

Le chef néo-démocrate a fait comme ses homologues : il a mis de l’avant sa plateforme et a galvanisé ses troupes. M. Singh s’est fait demander s’il allait augmenter les impôts, comme le dit M. Scheer, advenant qu’il soit porté au pouvoir ou forme une coalition.

« Oui, il a menti, c’est complètement faux. On a jamais parlé de ça, c’est dans aucun de nos engagements, donc c’est faux, absolument faux. Je pense qu’il a peur peut-être […] On veut augmenter les revenus en s’assurant que les plus riches payent leur juste part », a indiqué Jagmeet Singh.

CPAC

 

Le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet faisait campagne à Shawinigan en matinée, puis il a fait six arrêts, donc trois à Québec, avant de prendre la route jusque dans le Bas-St-Laurent.

M. Blanchet a réitéré qu’il était au courant de la montée de son parti dans les sondages, mais qu’il ne prenait rien pour acquis. On lui a d’ailleurs demandé s’il pensait faire des percées dans les circonscriptions de la Ville de Québec qui, pour l’instant, sont majoritairement détenues par le Parti conservateur et le Parti libéral.

« Les circonscriptions de Québec sont des circonscriptions que j’ai été personnellement très impliqué dans les candidatures. Si je me suis à ce point impliqué dans les candidatures, je pense à Caroline Desbiens, Christian Hébert, Christiane Gagnon et Julie Vignola, c’est assurément parce que moi dès le début je voulais qu’on fasse une bataille rangée. Je pense que Québec n’est pas si différent du Québec et en plus c’est la Capitale Nationale. Alors, une voix nationale pour la Capitale Nationale, c’est pas une si mauvaise idée », a répondu M. Blanchet.

Contenu similaire

Contexte et analyse
Photo - Adrian Wyld/La Presse Canadienne

Un nouveau gouvernement dès le 20 novembre

Contexte et analyse
Photo - Paul Chiasson/La Presse Canadienne

Un deuxième mandat pour Justin Trudeau

La campagne à l'état brut
Photo - Getty Images

Carte des résultats

Contexte et analyse
Contexte et analyse
Photo - La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

La campagne de Maxime Bernier

Contexte et analyse
Photo - Adrian Wyld/La Presse Canadienne

JOUR 37 : Majoritaire ou minoritaire?

Contexte et analyse
Contexte et analyse
Photo - Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

JOUR 36 : Les chefs en mode marathon

Contexte et analyse
Photo - Jonathan Hayward/La Presse Canadienne

JOUR 35 : L’environnement et le Québec

Contexte et analyse
gif

CPAC utilise des témoins pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site Web et pour vous présenter de la publicité ciblée grâce à nos partenaires publicitaires. En continuant à utiliser notre site Web, vous acceptez d’utiliser nos témoins. Veuillez consulter notre Politique de confidentialité pour vous renseigner davantage à ce sujet ou cliquer «Je ne suis pas d’accord» pour retirer votre consentement aux témoins publicitaires.